aspcn

11ème Journée Pro Dames

Onzième Journée : Pour un petit point de plus…

Les nîmoises commencent à être des habituées de ces fins de saison régulières, marquées par des résultats renversants qui les obligent à passer par les barrages pour devoir valider un maintien en division PRO.
Il n’empêche que par la « grâce » du Covid et des rencontres à rattraper, se retrouver reléguées de la 4ème place à la dixième journée, au rang de 9èmes à la fin de l’exercice, a de quoi faire vaciller les plus solides ?
Toujours est-il qu’avec ce seul nouveau point acquis lors de cet ultime duel face à l’ASRTT Etival, l’Alliance Nîmes-Montpellier se retrouve ex-aequo à la 6ème place (22 points) avec trois autres équipes qui lui passent devant au goal average : Issy (défaite 2-3), Lys-Lille (défaite 2-3) et Etival (défaite 1-3) !

Min Hyung Jee (N°66) ouvrait pourtant le score en faveur de nos couleurs, malgré un premier set largement en faveur de la défenseuse Maria Dolgikh (N°14) 3/11… pour l’emporter par la suite 11/8, 11/6 et 11/7.
Rachel Moret (N°28) était ensuite opposée à la N°3 française Hana Matelova. Menant 7/6 dans la première manche, elle ne pouvait rivaliser dans le jeu court et laissait son adversaire s’envoler (7/11). Après un bon départ qui la voyait prendre les commandes à 6/2, le second set permettait à Matelova de revenir progressivement pour coiffer Rachel au poteau 9/11 et remporter facilement (5/11) le match.
Jennifer Jonsson (N°64) se trouvait ensuite confrontée à Marie Migot (N°40) dans une partie qui allait s’avérer serrée de bout en bout, mais au cours de laquelle les services et les démarrages revers de cette dernière, allaient faire la différence : 9/11, 8/11 et 8/11 après avoir mené 8/4.
Min Hyung allait donc être le dernier recours face à Matelova afin d’éviter le retour des lorraines à hauteur des nîmoises au classement. Cet espoir allait vite être déçu, tant la supériorité de la tchèque sur les premières balles et son aisance sur le picot se révélaient efficaces : 5/11 puis 7/11… seul le 3ème set allait amener une lueur d’espoir lorsque la marque passait à 6/3 puis 8/5 en faveur de Min, mais de retour à 8/8, Matelova s’imposait aux avantages (11/13).

Cette déception de se voir reléguées à disputer les barrages de descente alors que le haut du tableau était encore en point de mire il y a si peu, notre équipe devra, comme par le passé, arriver à la surmonter pour couronner comme il se doit une très belle saison… prolongée par obligation. Compte tenu des classements respectifs, nos féminines figuraient initialement tout en bas de la liste.
Leurs résultats individuels sont donc exemplaires : Min Hyung a remporté 13 victoires pour 7 défaites et réalisé 3 performances sur des Top’10 et 4 sur des Top’20 ; Rachel comptabilise 5 victoires pour 10 défaites dont 3 performances et 2 contres ; Jennifer compte un ratio de 4 victoires en performances et 8 défaites.

Le nouvel écrin du Pablo Neruda pour l'Alliance Nîmes-Montpellier n'aura, hélas, que peu servi en 2020-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *